Saguenay-Lac-Saint-Jean

Kasakondo-Immobilier-Fresh-Blueberries

Statistiques immobilières

Profil démographique

Lorsque l’on évoque la grande région du Saguenay Lac-Saint-Jean, l’image qui vient immédiatement à l’esprit est la splendeur et la magie du fjord Saguenay. Elle se situe à environ 220 kilomètres de la ville de Québec et sur la rive nord du fleuve Saint-Laurent. La population avoisine les 280 000 âmes réparties géographiquement sur essentiellement cinq principaux centres urbains : Saguenay et Chicoutimi, Alma, Dolbeau-Mistassini, Saint-Félicien et Roberval.

La féerie du Saguenay Lac-Saint-Jean est donc ponctuée de lieux incontournables pour les habitants et ceux désireux de vivre à temps plein la tradition saguenéenne. Le fjord du Saguenay constitue un attrait naturel hors du commun, car il s’agit d’un des rares fjords qui ne débouche pas sur une mer. Désormais, tel un train sillonnant les pourtours généreux de cette région du territoire Québécois, parcourons les différentes étapes indispensables à une familiarisation des lieux et à leur juste appréciation :

– La première étape jalonnant cette région est la ville de Saguenay qui compte trois arrondissements : Chicoutimi, Jonquière et La Baie. La ville se situe donc en amont du fjord Saguenay. Les yeux se rivent rapidement vers le centre-ville et la cathédrale de Chicoutimi offrant les avantages d’un centre urbain de taille moyenne et une gamme importante de biens immobiliers à des prix abordables. Le parcours se poursuit avec l’Université du Québec à Chicoutimi et son campus universitaire qui procure à la ville un flot constant d’étudiants friands de connaissances et d’expériences nouvelles. La pyramide des Ha ! Ha ! s’offre à notre regard alors que nous battons le pavé du secteur La Baie. Ce monument vient commémorer le triste déluge de 1996 et emprunte son nom à la rivière du même nom. Enfin, il ne faut pas oublier de mentionner l’industriel Rio Tinto Alcan, fleuron dans le domaine de l’aluminium et de notoriété internationale. Il offre par ailleurs un nombre non négligeable d’emplois à la région, ce qui permet le développement d’entreprises locales générant par là même une activité économique appréciée en région.

– À l’approche du lac Saint-Jean, on aborde la ville d’Alma ; ville de taille moyenne recensant quelques industries, petites et moyennes entreprises qui assurent une certaine pérennité économique depuis quelques décennies. Notre périple nous conduit tout naturellement vers la première agglomération bordant le lac Saint-Jean : Roberval. Cette ville tranquille a accédé à une notoriété internationale grâce à la célèbre Traversée internationale du lac Saint-Jean. En effet, des nageurs du monde entier viennent braver la froideur des eaux et défient les 32 kilomètres qui constituent l’épreuve de natation depuis 1955. Son succès lui a permis d’intégrer la coupe du monde de natation de longue distance dès 1998 et contribue à une large visibilité médiatique de la région.

–La poursuite de notre ballade sur la route 169 nous mène à la ville de Saint-Félicien désormais célèbre pour son zoo sauvage. Il s’avère être le plus grand Jardin zoologique du Québec, car il est administré par le centre de conservation des diversités boréales et se consacre également à la conservation de la faune de cette zone géographique. On affirme que toutes les espèces présentes appartiennent à la Boréalie. La pluralité des espèces et l’aménagement des lieux ont contribués grandement au succès de cette aventure élevant Saint-Félicien au rang d’expert en matière de conservation d’écosystème au niveau international.

–Notre tour du lac Saint-Jean s’achève avec l’étape ultime : Dolbeau-Mistassini, connue également comme la capitale du bleuet. La région est réputée pour sa culture du bleuet et son industrie s’y rattachant. Les artisans chocolatiers offrent une gamme de produits raffinés aux amateurs les plus aguerris et la région exporte une grande partie de ses produits à travers le monde.

Force est de constater l’existence de plages sablonneuses dans cette zone, ce qui constitue un attrait majeur en saison estivale. Les rives du lac Saint-Jean regorgent de lieux privilégiés pour la baignade ou la ballade et les promeneurs ne manquent pas leurs escapades en toute saison. Il est à noter pour conclure que le Saguenay Lac-Saint-Jean propose une multitude d’activités récréatives et sportives en toute saison. S’établir dans la région garantit l’accessibilité aux commodités des centres urbains et la possibilité de s’évader aisément dans une nature généreuse et diverse toute à proximité.

Les offres de propriétés à acquérir abondent, sur les rives du lac tout comme en milieu urbain. Peu importe le type de propriété que vous recherchez, que ce soit une grande maison pour y élever votre famille, une fermette pour un retour aux sources ou pour toute autre propriété, vous y trouverez un grand choix sous de nombreuses déclinaisons.

Venez vivre la richesse du territoire saguenéen !

Que ce soit pour vendre votre propriété ou pour mieux connaître l’état du marché immobilier dans le but d’un achat, n’hésitez pas à consulter l’un de nos courtiers-membres expert dans la région.

Kasakondo-Immobilier-Lake-View

Fjord du Saguenay.

Demandez l’aide d’un courtier immobilier